Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

Une lecture de l'actualité algérienne mais autrement...Yazid HADDAR


A quand l’Etat laïque ?

Publié par Haddar Yazid sur 22 Mars 2015, 11:42am

Ce qui est logiquement inattaquable n'est pas forcément raisonnable.

Nous avion donné copieusement de place à la pensée religieuse, elle est dans la politique, dans le sociale, dans l’éducatif, dans l’économie, ce choix est-il judicieux pour l’avenir de notre pays ? Pourquoi certains médias renforcent-ils ces orientations ? Pourquoi les médias accordent-ils des espaces et des tribunes à chaque fois qu’il y a un évènement à des religieux, qui eux-mêmes ignorent les tenants et aboutissants et qui connaissent en politique et en sociologie que « les débats du quartier » ?

Pourquoi les "ex-tolards" et responsables de la tragédie nationale, qui a laissé des tracés indéniables et inoubliables dans nos mémoires, nos institutions et dans notre vie aux quotidiennes, peuvent-ils encore se positionner en victimes, sans qu’ils assument les dégâts intergénérationnels causés ? Pourquoi "la religiosité" est devenue un fond de commerce, une vertu de l’irréprochabilité, un médiateur dans nos maux sociaux et un moyen d’être exonéré d’impôt "officiellement", au nom de la loi religieuse, sans aucune culpabilité ? Pourquoi la pensée scientifique n’a guère sa place dans nos problèmes quotidiens, dans les discours politiques et religieux ? Comment vouliez-vous construire un République avec des institutions fortes, quand son essence même est déroutée et justifiée par des logiques et des argumentations farfelues et médiévales ? Doit-on rester sur cette ligne, sans apporter une nouvelle dynamique et un nouvel espoir ? Doit-on attendre que les institutions se vident de toute substance républicaine pour en construire une autre avec des idées moyenâgeuse et théocratique ?

Les signes sont déjà-là, il demande de supprimer le code de la famille, le divorce à la demande de la femme, la loi « d’apostasie », l’interdiction de la mixité, de la vente des boissons alcoolisée, etc. Le mal est fait et le remède n’est pas dans le mal, mais dans une vision d’une société. On ne peut pas, non-plus, imposer un modèle de société ? Cependant, on ne peut plus laisser que les choses s’en pourrissent d’avantage et laisser ce peuple livrer à lui-même ?

Yazid Haddar

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents