Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

Une lecture de l'actualité algérienne mais autrement...Yazid HADDAR


L'insupportable campagne haineuse contre Nouria Benghebrit

Publié par Haddar Yazid sur 1 Août 2015, 08:55am

Le débat sur l'enseignement de la langue algérienne dans les réseaux sociaux est une valeur ajoutée pour l'actuel ministre de l'Éducation Nationale.

Concernant les réactions des conservateurs, j'en ne suis pas étonné par leur acharnement sans aucun fondement scientifique, reste de l'ordre de la haine de soi ! Comment peuvent-ils prétendre que la langue algérienne n'a pas de fondement scientifique, or peu d'études qui, rappelons-le ne date pas d'aujourd'hui, montrent que sa construction syntaxique est possible. Donc, pourquoi s'acharnent-ils contre l'actuel ministre ? Ont-ils peur de perdre leur espace de prédication et prédilection? Ont-ils peur que les Algériens accèdent à leur identité et qu'ils deviennent fièrent de leur langue ? Ont-ils peur que les Algériens remettent en cause l'histoire et l'idéologie officielles ?

Tous les spécialistes des sciences de langages (orthophonistes, linguistes, psychologues, sociologues, etc.) sont unanimes à dire que la langue maternelle est très importante pour développer les capacités cognitives, de socialisation et surtout l'appartenance à une même nation (contrairement à ce que prétendent les conservateurs). Une simple observation dans notre sociéte nous permet de constater que les Algériens sont désorientés entre l'arabe d'Arabie ou celle de l'Egypte, de Liban, de Syrie, etc., et d'autres la rejettent en bloc en se réfugiant dans les autres identités. Donner une place importante à la langue algérienne est précordiale dans notre système de scolarisation, pour rétablir notre fierté d'appartenance à notre histoire. Comment explique-t-on que les mots algériens soient entrés dans le dictionnaire de la langue française et on n’arrive pas à le faire dans la langue arabe ?

La bataille de l'actuel ministre nécessite forcément d'être encouragée, et sa démarche montre une grande lucidité et d'une projection saine vers le futur. Après l'officialisation de la langue tamazight et de sa généralisation, il est temps de trancher en faveur de la langue parlée algérienne, c'est une question de fierté d'identité nationale et non d'une trahison nationale…

Yazid Haddar

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents