Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La Psychologie en Algérie

La Psychologie en Algérie

Une lecture de l'actualité algérienne mais autrement...Yazid HADDAR


De la violence…

Publié par Haddar Yazid sur 15 Février 2017, 14:34pm

La violence, dans toutes ses formes, en Algérie est devenue banale. Les titres de presse nous rapportent des faits d’une extrême violence. Sans provoquer réellement des vrais débats entre les spécialistes et/ou les autorités publiques. Des débats qui peuvent prospecter ses causes et d’y remédier, sans jugement moral et sans solutions uniquement répressives. Le phénomène mérite d’être étudié scientifiquement et non pas uniquement politiquement et religieusement.

Ces violences sont-elles la conséquence culturelle ou cultuelle ? Ou sont-elles la conséquence des mutations sociales ? Notre société, comme dans d’autres, est condamnée à évoluer, même si les moralistes et les nationalistes essayent de la figer, néanmoins, elle est en mutation, par le dynamisme de sa jeunesse, par l’introduction de la technologie dans la vie quotidienne et enfin par la culture de consommation, dans le cadre de la nouvelle économie mondiale, dite la mondialisation, qui est, à fortiori, remise en question par la nouvelle équipe de Washington.

A vrai dire, la condition humaine ne cesse de changer. Sans la violence fondamentale, l’homme n’aurait probablement  jamais pu échapper  à la condition animale. C’est la violence qui nous a permis d’inventer le silex et les armes qui tuent les animaux. C’est la violence fondatrice qui a organisé les cités états  en s’emparant de la nourriture, des biens et des terres de ceux qui avaient la malchance d’être plus faible, etc… Ainsi, toute mutation pourrait provoquer des violences et chacune laisse des traumatismes. La manière dont nous pensons la violence et le traumatisme dépend fortement du contexte culturel. Aujourd’hui, nous sommes clairs : la violence provoque des traumas qui déchirent la vie psychique.

De nombreuses situations sont à l’origine des traumatismes et de la souffrance psychologique. Les traumatismes existentiels, agressions, maltraitances, violences émotionnelles, transgressions sexuelles, frustrations, humiliations, échecs, pertes, ruptures, injustices, situations catastrophiques et relations conflictuelles, se retrouvent le plus souvent à l’origine de la souffrance humaine.

Dans le contexte actuel où la violence sociale est omniprésente, les enfants et les adolescents sont de plus en plus confrontés à des situations et des expériences difficiles à gérer, à des évènements choquants, voire traumatisants, et des relations où l’adversité et les conflits s’insinuent de manière « perverse » au plus profond de leur existence.

A travers cette chronique nous essayons de jeter un œil sur ces phénomènes violents et surtout sur les mécanismes psychiques qui peuvent les engendrer. Notre objectif est d’armer nos lectures pour mieux les comprendre et non pas de les réduire à  des argumentations simplifiées…(à suivre)

Yazid HADDAR
Neuropsychologue clinicien et formateur.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents