Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

PSYCHOLOGIE en ALGERIE

Une lecture de l'actualité algérienne mais autrement...Yazid HADDAR


Jeter de l’huile sur le feu.

Publié par Haddar Yazid sur 22 Décembre 2008, 11:02am

Catégories : #POLITIQUE

Nous assistons ces dernières années à une compagne médiatique malsaine de la part du quotidien arabophone El-Chourouk el Yaoumi  contre la Kabylie et aussi contre le courant démocrate en Algérie. Si vous avez remarque cher lecteurs, chaque semaine il y a  un article abordant la chrétienté en Kabylie, le suicide, la violence dans les villages, etc. En plus, toute une sériée d’articles sur l’importation du vin et sur la prostitution, la mixité dans les cites universitaire et tous ce qui concerne la sexualité des algériens, les francophones et la conversions des chanteurs, etc. Un lecteur averti de ces articles, il se rend compte, qu’ils sont imprégné par la religiosité dogmatique, dangereuse et surtout par un esprit de populisme !  

 

Que leur ligne éditorial soit guidée par la pensée religieuse est leur droit, mais de juger et de diffuser des informations (souvent ne sont pas vérifier), de genre que la Kabylie est devenu un bastion de la religion Chrétien et que les leaders de la guerre de libération national Kabyles voulaient vider la Constitution Algérien de tout ce qu’est religion musulmane et d’autres discours de ce style, à mon point de vue, c’est une vraie dérive idéologique et ceci touche à la stabilité de la nation. Car cet esprit peut renforcer d’une part, le régionalisme et pousser les citoyens des autres régions à avoir une image faussée des kabyles et de la Kabylie en les considérants athées, occidentaux et laïcs. D’autre part, ceci renforce les berbéristes extrémistes à alimenter leur haine contre les arabes et tout ce qu’est en lien à sa civilisation.

 

Les lecteurs de ce quotidien constatent que certains articles sont rédigés sous forme de prêche, loin des règles professionnelles. Afin de traiter une information on doit la justifier par des preuves (statistiques, etc.) et en plus on demande l’avis des spécialistes[1] en la matière. Certes, on a le droit d’exprimer notre opinion mais qu’elle soit responsable. Une opinion qui peut aider les autres à comprendre un évènement ou une situation, mais pas de semer la division et le régionalisme. Une opinion pour clarifier un point de vu et ne pas de le noyer dans l’extrémisme.

 

On peut se poser la question sur l’éthique de journalisme. C’est fondamental que chacun devrait être doté par un esprit critique, mais aussi responsable. Nous aimons tous nos opinions, nous voulons tous que tout le monde pensent comme nous, mais l’autre n’a-t-il pas le droit d’exister ? N’a-t-il pas le droit d’être respecter ? Nous ne pouvons pas nous permettre d’accuser les sociétés occidentales d’être intolérantes envers nous, dès lors que ces derniers ne tolèrent pas les opinions différentes et blâment même, parfois sévèrement, leurs concitoyens qui font d’autres choix de vie.



[1] Des vrais spécialistes pas des pseudos spécialistes. 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents